Présidentielle en guinée équatoriale : Thomas Boni Yayi dirigera la mission d’observation de l’Union africaine

Thomas Boni Yayi, l'ancien président du Bénin. © Jacques Brinon/AP/Sipa

L'ancien président béninois, Thomas Boni Yayi, a été désigné chef de la mission d'observation de l'Union africaine pour la présidentielle en Guinée équatoriale prévue le 24 avril.

Annoncée mardi 12 avril dans le journal télévisé de 20h par l’Office de radiodiffusion et de télévision du Bénin (ORTB, public), l’information a été confirmée à Jeune Afrique par une source à la Commission de l’Union africaine (UA). L’ancien président béninois, Thomas Boni Yayi, dirigera la mission d’observation dépêchée par l’UA dans le cadre de la présidentielle équato-guinéenne.

Cette élection est prévue le 24 avril. Le chef de l’État Teodoro Obiang Nguema est candidat à sa propre succession. La campagne a démarré vendredi 8 avril.

Depuis le 6 avril, date de la prestation de serment de son successeur Patrice Talon, Boni Yayi s’est retiré dans sa ville natale Tchaourou, située au nord du pays à environ 400 km de Cotonou, la capitale économique. Il pourrait ensuite briguer un poste aux Nations unies.