Fermer

Après trois ans de suspension, la Centrafrique réintègre l’Union africaine

Par Jeune Afrique avec AFP

Faustin-Archange Touadéra, président de la République centrafricaine, à Bangui, le 14 février 2016. © AFP

L'Union africaine (UA) a levé mercredi la suspension de la Centrafrique, se félicitant de la tenue de l'élection présidentielle de février.

« Compte tenu de la réussite du processus de transition et de restauration de l’ordre constitutionnel normal », le Conseil de Paix et de sécurité de l’UA a décidé de « lever la suspension de la participation de la République centrafricaine aux activités de l’UA », a annoncé l’organisation dans un communiqué diffusé mercredi 6 avril.

L’UA a appelé le nouveau président Touadéra, investi le 30 mars dernier, ainsi  que toutes les parties prenantes « à travailler ensemble à la promotion de la réconciliation nationale, de la bonne gouvernance et du respect des droits de l’homme ».

La Centrafrique avait été suspendue en mars 2013 de « toutes les activités de l’UA jusqu’à la restauration de l’ordre constitutionnel normal », après le renversement du président François Bozizé par la rébellion Séléka.

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici