Fermer

Après trois ans de suspension, la Centrafrique réintègre l’Union africaine

Par Jeune Afrique avec AFP

Faustin-Archange Touadéra, président de la République centrafricaine, à Bangui, le 14 février 2016. © AFP

L'Union africaine (UA) a levé mercredi la suspension de la Centrafrique, se félicitant de la tenue de l'élection présidentielle de février.

« Compte tenu de la réussite du processus de transition et de restauration de l’ordre constitutionnel normal », le Conseil de Paix et de sécurité de l’UA a décidé de « lever la suspension de la participation de la République centrafricaine aux activités de l’UA », a annoncé l’organisation dans un communiqué diffusé mercredi 6 avril.

L’UA a appelé le nouveau président Touadéra, investi le 30 mars dernier, ainsi  que toutes les parties prenantes « à travailler ensemble à la promotion de la réconciliation nationale, de la bonne gouvernance et du respect des droits de l’homme ».

La Centrafrique avait été suspendue en mars 2013 de « toutes les activités de l’UA jusqu’à la restauration de l’ordre constitutionnel normal », après le renversement du président François Bozizé par la rébellion Séléka.

 

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro