Fermer

Gabon : suite à la démission de Guy Nzouba Ndama, neuf députés lui emboîtent le pas

Guy Nzouba Ndama. © DR / Francophonie.org

Neuf députés du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) ont démissionné vendredi de l’Assemblée nationale. Tous ces parlementaires sont issus du courant Héritage et Modernité.

Neuf parlementaires ont décidé ce vendredi 1er avril d’emboîter le pas à Guy Nzouba Ndama qui avait démissionné la veille de la présidence de la Chambre, officialisant ainsi sa rupture avec Ali Bongo Ondimba. Il s’agit de Vincent Ella Menie, Philippe Nzengue Mayila, Senturel Ngoma Madoungou, Vincent de Paul Gondjout, Clotaire Christian Ivala, Michel Mboumi, Sylvain Momoadjambo, Maxime Ondimba et Edgard Owono Ndong.

Les neufs parlementaires démissionnaires sont issus du courant Héritage et Modernité qui rassemble une quinzaine de députés et d’anciens ministres. Ces dissidents du parti au pouvoir envisagent de présenter un candidat face au chef de l’État sortant, lors de la présidentielle prévue le 28 août prochain.