La diversité par le « nude », le nouveau leitmotiv de Christian Louboutin

Capture décran du site © eu.christianlouboutin.com

En moins d'un an, la marque Louboutin a ajouté sept nouvelles teintes de nude dans sa palette de couleurs, des plus clairs aux plus foncés. Une volonté du créateur de toucher une plus grande partie de la population mondiale dans ses collections.

Il n’ y a pas de « nude » universel, et cela le créateur Christian Louboutin l’a bien compris. La marque française de chaussures et de sacs à main de luxe veut désormais que chaque femme puisse se retrouver dans les teintes qu’elle propose.

Partant du constat que dans la mode, le nude (terme anglais qui évoque la teinte naturelle de la peau) est très souvent associé à des tons de beige tendant légèrement vers du rose – ce qui s’apparente plutôt aux peaux caucasiennes – la maison veut démocratiser cette notion de nude en y introduisant notamment des teintes plus sombres pour les peaux foncées et métisses.

Conquérir un nouveau marché

Si la marque des chaussures à semelles rouges est l’une des premières dans le luxe à vraiment surfer sur le concept de diversité, celui-ci n’est pas nouveau et commence à prendre peu à peu. Christian Louboutin tente surtout de capter l’attention d’une nouvelle frange d’acheteurs. La maison souhaiterait envoyer un message : que toutes les couleurs de peau comptent et qu’aucune ne devrait être surreprésentée dans le monde de la mode, auquel on reproche fréquemment – à raison – un grand manque de diversité.

Une stratégie marketing plutôt bien accueillie et qui a l’air de fonctionner au vu des commentaires enthousiasmés et reconnaissants que cette annonce a suscité sur les réseaux sociaux. Les acheteurs ciblés voient dans cette démarche la volonté d’une marque de « leur ressembler », et n’hésitent pas à mettre la main à la poche pour débourser les sommes considérables pour se procurer les produits de la maison.