Maroc : 758 millions d’euros dans un nouveau terminal à conteneurs au port de TangerMed II

TangerMed a une capacité annuelle de traitement de plus de 9 millions de conteneurs . © APM Terminals

L'Agence spéciale Tanger Méditerrané (TMSA) a attribué le 30 mars une nouvelle concession portuaire à la société APM Terminals appartenant au conglomérat danois AP Moller Maersk. Cet accord prévoit la réalisation du quatrième terminal à conteneurs au port de TangerMed II pour un investissement de 758 millions d'euros.

Cet investissement de 758 millions d’euros (8,5 milliards de dirhams selon une conversion communiquée par l’entreprise) réalisé par APM Terminals — une société néerlandaise du conglomérat danois AP Moller Maersk — servira à la construction et à l’installation des plateformes de stockage, des superstructures et des équipements de gestion du quatrième terminal à conteneurs (TC4) au port de TangerMed II. Cette infrastructure doit être opérationnelle au plus tard le 1er janvier 2019, indique un communiqué de presse de l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA). En régime de croisière, le trafic du TC4 doit atteindre 4,2 millions de conteneurs équivalent 20 pieds par an.

Une concession de trente ans

La concession attribuée à APM Terminals — qui opère à Tanger depuis 2007 — porte sur une durée de trente ans et comprend 1 600 mètres linéaires de quais et 76 hectares de terre-pleins. Par ailleurs, le contrat prévoit une option d’extension de 400 mètres linéaires de quais et de 18 hectares de terre-pleins, qui nécessiterait à un investissement de 140 millions d’euros et qui permettrait d’augmenter le trafic d’un million de conteneurs supplémentaires. Le TC4 sera destiné à la compagnie Maersk Line (filiale du conglomérat AP Moller Maersk) et ses alliances maritimes.

TangerMed, un hub portuaire et industriel

Avec le futur TC4, le porte de TangerMed vise une capacité annuelle de traitement de 9 millions de conteneurs. Sa zone d’activité industrielle est de 1200 hectares — qui comprend notamment l’usine Renault — offre un positionnement idéal pour ce modèle d’infrastructure sur le continent.

En 2015, APM Terminals a réalisé un chiffre d’affaires de 4,2 milliards de dollars. Sur le continent, la société est notamment active en Angola, au Bénin, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Guinée ou encore au Nigeria.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici