Fermer

Éolien : Siemens va investir 100 millions d’euros dans une usine au Maroc

Par Jeune Afrique

Turbines éoliennes du groupe allemand Siemens. © www.siemens.com

L'usine, spécialisée dans la fabrication de pâles d'éoliennes, devrait démarrer ses activités au deuxième trimestre 2017.

Siemens a trouvé un accord avec le gouvernement marocain pour l’installation d’une usine de fabrication de pâles d’éoliennes à Tanger.

Selon un communiqué publié le 10 mars par le groupe allemand, cette usine, d’une surface de 37 500 mètres carrés, devrait être installée sur le site de la zone franche Tanger Automotive City (TAC).

Sa construction est prévue à partir du deuxième trimestre 2016, pour un démarrage effectif des opérations au deuxième trimestre 2017. Au total, 100 millions d’euros vont être investis dans ce projet qui devrait entraîner la création de jusqu’à 700 emplois.

Énergie verte au Maroc

Avec ce projet industriel, Siemens entend profiter de la forte croissance des projets d’énergie verte au Maroc. Le royaume s’est fixé pour objectif de générer 42 % de son électricité à partir de sources renouvelables à l’horizon 2020 et 52 % en 2030.

« Nous investissons là où nous voyons des opportunités d’affaires solides. Le Maroc est l’endroit idéal pour servir les marchés de l’éolienne terrestre qui sont en croissance en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe », a indiqué dans un communiqué Markus Tacke, directeur général de division énergies éoliennes de Siemens.

Consortium

Si la production de l’usine de Tanger pourrait alimenter les marchés extérieurs, elle devrait surtout être orientée vers les projets de Siemens au Maroc.

Le spécialiste allemand fait partie du consortium qui a remporté le projet de construction de cinq centrales éoliennes d’une capacité de 850 mégawatts dans le royaume. Mené par la compagnie énergétique marocaine Nareva Holding, ce consortium inclut également l’italien enel Green Power. Le coût total de ce projet est estimé à 12 milliards de dirhams (1,1 milliard d’euros).

Siemens compte aujourd’hui 200 employés au Maroc où son chiffre d’affaires annuel a atteint 69 millions d’euros fin septembre 2015. Le constructeur allemand est déjà très impliqué dans les projets éoliens du royaume. Siemens a ainsi fourni au moins 44 turbines d’une capacité de 100 mégawatts pour le projet de Tarfaya dans la région du Sahara.

Principaux marchés

Présent dans l’industrie, l’énergie, les infrastructures et la santé, Siemens compte 348 000 employés et 289 sites de production à travers le monde. Son chiffre d’affaires a atteint 75,6 milliards d’euros durant l’année fiscale qui s’est achevée en septembre 2015.

En Afrique, ses principaux marchés sont l’Afrique du Sud (486 millions d’euros de revenus), l’Égypte (449 millions d’euros), l’Algérie (339 millions d’euros) et le Nigeria (93 millions d’euros).