La Communauté d’Afrique de l’Est s’accorde sur un nouveau passeport électronique régional

Drapeau de la Communauté d'Afrique de l'ESt © Henri Bergius/Flickr

Ce tout nouveau document de voyage électronique a été officiellement lancé mercredi à Arusha, lors du 17ème sommet des chefs d'États de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC). Sa mise en circulation est prévue pour janvier 2017.

Les citoyens de la Communauté d’Afrique de l’Est (Burundi, Kenya, Rwanda, Tanzanie et Ouganda) pourront bientôt utiliser un passeport régional électronique pour leurs déplacements dans la région et à l’international… Le nouveau « e-passeport », qui vient remplacer un document régional déjà existant, présentera l’avantage d’être aux normes internationales.

Son but :  faciliter la libre circulation des personnes et des travailleurs dans l’espace régional, en vue d’une amélioration de l’intégration économique et de  l’harmonisation de la communauté.  L’intégration par le marché était d’ailleurs inscrite à l’ordre du jour de cette 17e rencontre annuelle des chefs d’États de l’EAC.

( #SommetEAC lancement du passeport électronique international est-africain nouvelle génération ! )

Une mesure attendue de longue date

Le lancement du passeport avait été plusieurs fois repoussé. Mais dans ses vœux pour l’année 2016, l’ambassadeur Richard Sezibera, qui était alors secrétaire général de l’organisation, s’était félicité de la progression de la libre circulation des travailleurs dans la région, et appelait tous les chefs d’État à appuyer l’entrée en vigueur du passeport. Mercredi, dans un communiqué publié au lendemain du sommet de l’EAC, l’organisation a annoncé une mise en circulation du passeport dès le premier janvier 2017. Le texte indique d’autre part que  » la période de retrait  des actuels passeports est-africains et nationaux se fera de janvier 2017 à décembre 2018″.

( Le nouveau passeport de la Communauté d’Afrique de l’Est sera utilisé à partir de Janvier 2017)

Reste à savoir si le prix de cet « e-passeport » sera à la portée des bourses des citoyens de la région.