Fermer

Afrique : Attijariwafa avance ses pions

Par Jeune Afrique

Le groupe bancaire marocain cherche à s'implanter au Burkina, au Togo, au Niger et compte prochainement partir à l'assaut de la Guinée équatoriale et de l'Afrique anglophone.

Tout en finalisant l’acquisition de la SCB Cameroun, Attijariwafa Bank continue de pousser ses pions en Afrique. CBAO, sorte d’antenne du groupe marocain au sein de l’UEMOA, a demandé un agrément au Burkina, avant de s’implanter au Togo et au Niger. Le groupe compte également créer sa banque en Guinée équatoriale, puis, dès 2011, d’attaquer la deuxième phase de son développement panafricain. Le groupe, qui maintient sa demande d’agrément en Algérie, sélectionne actuellement les pays anglophones dans lesquels il décidera de s’implanter.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici