Télécoms

Sonatel : en 2015, 60% des bénéfices ont été réalisés en dehors du Sénégal

Sonatel ne génère plus que la moitié de ses revenus au Sénégal. © Sylvain Cherkaoui pour Jeune Afrique

Les principaux indicateurs de l’exercice 2015 du groupe sénégalais sont en progression malgré un environnement difficile. Les filiales malienne et guinéenne ont été les principaux relais de la croissance. 

Au cours de l’exercice 2015, Sonatel (présent au Sénégal, au Mali, en Guinée et en Guinée Bissau) a réalisé un chiffre d’affaires de 863 milliards de FCFA (+ 47,3 milliards par rapport à 2014, soit une augmentation de 5,8% ), l’équivalent de 1,316 milliard d’euros. Les activités au Mali (22,7 milliards de revenus supplémentaires) et en Guinée (+17,6 milliards) ont porté l’essentiel de cette performance. Orange Money a vu ses revenus progresser de 77,5%, à 14,9 milliards de FCFA, participant à hauteur de 13,7% à l’augmentation du chiffre d’affaires. Globalement, malgré ces bonnes performances, la croissance des revenus du groupe est toutefois en retrait par rapport aux 10,5% et 11,4% connus en 2014 et 2013.

La marge d’Ebitda est restée très élevée (51,9% contre 52,4% en 2014), mais le résultat net progresse peu, à 221 milliards de FCFA (+1,4%).

Ce « léger fléchissement s’explique par l’intensification des offres promotionnelles sur le marché (bonus de rechargement) et l’impact de nouvelles taxes » dans plusieurs pays, a expliqué le groupe dans un communiqué diffusé le 22 février. L’importance grandissante des opérateurs Over the top (Viber, Skype…) a aussi « entraîné une baisse du trafic arrivée international ».

International

Selon le groupe sénégalais, filiale du français Orange, « la poursuite des investissements soutenus ont permis de renforcer son leadership dans tous les pays de présence et de maintenir ses solides performances opérationnelles et financières malgré un environnement de plus en plus difficile ».

Sonatel est en effet numéro un dans tous les pays dans lesquels il opère avec plus de 50% de parts de marché (en progression partout). Le groupe compte 26,6 millions d’abonnés (en hausse de 0,8%), pour plus de 3000 emplois directs et plus de 100 000 indirects (distribution commerciale étendue, sous-traitance, différents partenariats…).

Sonatel réalise désormais la moitié de ses revenus et 60% ses bénéfices en dehors du Sénégal. Le groupe devrait récupérer sous son aile Airtel Sierra Leone (500 000 souscripteurs), qu’Orange vient de racheter auprès du groupe indien Airtel.

Fermer

Je me connecte