Sécurité

Libye : un raid aérien américain visant l’État islamique fait plus de 40 morts

Avions de combat F-16 et F-35, de production américaine. © Rick Bowmer/AP/SIPA

Un raid aérien mené par des avions américains a frappé une maison où étaient réunis des membres du groupe État islamique (EI) en Libye.

« Plus de 40 personnes ont été tuées vendredi dans un raid aérien contre une maison abritant des membres du groupe Etat islamique (EI) en Libye », ont indiqué ce vendredi des responsables libyens qui n’ont pas été en mesure de dire qui était à l’origine du raid.

Washington confirme l’attaque 

Un responsable américain a affirmé que des avions de combat américains avaient bombardé un camp d’entraînement de l’EI et une cible de haute valeur, sans donner d’autres précisions.

« La maison visée à l’aube est située à Sabrata, à 70 km à l’ouest de Tripoli, et a été entièrement détruite », a déclaré à l’AFP un responsable de la municipalité de la ville, Hussein al-Dawadi. 

« Le raid a fait 41 morts et toutes les victimes se trouvaient à l’intérieur de la maison », a-t-il ajouté en faisant également état de six blessés.  Selon lui, l’un des blessés interrogés par les forces de sécurité a raconté être venu dans cet endroit avec d’autres personnes pour s’entraîner au combat et que le groupe qui les avait emmener à Sabratha leur avait bandé les yeux pendant tout le trajet.

Des présumés terroristes liés aux attentats en Tunisie

La grande majorité des morts étaient des Tunisiens, vraisemblablement des membres de l’EI. « Une réunion de membres présumés de l’EI s’y tenait probablement au moment du raid », a dit un membre du conseil militaire de Sabratha qui a requis l’anonymat.

Un responsable occidental non identifié, cité par le New York Times, a affirmé que le raid avait été mené contre un camp de l’EI où se trouvait Nourredine Chouchane, un haut responsable tunisien du groupe lié à deux attentats sanglants l’année dernière en Tunisie, celui ayant visé le musée du Bardo à Tunis et un hôtel à Sousse.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte