Burundi : un enfant tué et au moins dix blessés dans des attaques à la grenade à Bujumbura

Par Jeune Afrique avec AFP

Un soldat burundais à Bujumbura, le 8 novembre 2015. © Stringer/AP/SIPA

Au moins cinq grenades ont explosé lundi matin dans Bujumbura faisant au moins une dizaine de blessés.

Trois grenades, lancées par des hommes circulant à moto, ont explosé dans le centre de Bujumbura, lundi 15 février, dans les quartiers de Rohero et Buyenzi, et deux autres dans un quartier du nord de la ville, Ngarara, selon des témoins et le collectif de journalistes burundais, SOS Médias Burundi.

« On ne sait pas ce qui se passe mais c’est clair, on veut nous terroriser. J’ai déjà entendu trois explosions de grenades et ici, près du rond-point central (de Rohero), il y a eu plusieurs blessés, cinq hommes et une femme », a déclaré un habitant de Bujumbura sous couvert d’anonymat.

Un enfant d’une dizaine d’années tué

Selon le collectif SOS Médias Burundi, un enfant a été tué dans l’une de ces attaques. Le collectif a diffusé sur son compte twitter la photo de la victime présumée, gisant dans une rue et recouvert d’une couverture. « Un enfant âgé d’une dizaine d’années a été tué au marché de Siyoni, dans le quartier de Ngagara, au nord de la ville », a confirmé une source policière.

Bujumbura est en proie à une recrudescence d’attaques armées depuis début février. Le pouvoir et l’opposition se rejettent mutuellement la responsabilité de ces attaques.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici