Centrafrique : la Cour constitutionnelle valide les résultats du 1er tour de la présidentielle

Faustin Archange Touadéra (à gauche) et Anicet Georges Dologuélé. © AP / SIPA / Montage J.A.

Après avoir étudié, puis rejeté, les recours de plusieurs candidats à l'élection présidentielle en Centrafrique, la Cour constitutionnelle a validé lundi les résultats du premier tour du scrutin, organisé le 30 décembre. Le duel entre Anicet-Georges Dologuélé et Faustin-Archange Touadéra est ainsi confirmé.

C’est près d’un mois après la tenue du scrutin que les résultats du 1er tour de la présidentielle en Centrafrique du 30 décembre ont été validés. La Cour constitutionnelle a rejeté lundi 25 tous les recours déposés par Martin Ziguélé, Karim Meckassoua, Désiré Kolingba et Sonny Colé, confirmant ainsi la présence au second tour de Anicet-Georges Dologuélé et Faustin-Archange Touadéra.

Les deux anciens Premier ministre ont été crédités respectivement de 23,7 % et 19,05 %. Au total, sur près de 2 millions d’électeurs inscrits, 1 million 362 886 suffrages valides ont été exprimés.

Conséquence du retard pris par la Cour constitutionnelle, le second tour va être repoussé. Initialement prévu le 31 janvier, il aura lieu, selon une source diplomatique, le 7 ou le 10 février.

En revanche, et c’est une décision lourde de conséquences, le 1er tour des législatives, qui ont eu lieu en même temps que la présidentielle, ont été annulées en raison de nombreuses irrégularités.