Libye : un gouvernement d’union nationale parrainé par l’ONU a été formé

Par Jeune Afrique avec AFP

Un homme agite le drapeau libyen, le 7 août 2015 à Benghazi. © Abdullah Doma/AFP

Un gouvernement libyen d'union nationale prévu dans l'accord parrainé par l'ONU a été formé mardi 19 janvier. La nouvelle équipe, dirigée par l'homme d'affaires tripolitain Fayez el-Sarraj, est composée de 32 ministres, a-t-on appris.

L’accord qui prévoyait la formation de ce gouvernement avait été signé en décembre au Maroc sous l’égide de l’ONU par des membres des deux Parlements libyens rivaux. Un texte toutefois rejeté d’emblée par les deux chambres législatives.

Ratification 

Mais l’émissaire de l’ONU pour la Libye, Martin Kobler, qui a salué mardi sur Twitter la formation de ce cabinet dit d’union nationale, a exhorté la Chambre des représentants – le Parlement reconnu internationalement qui siège dans l’est du pays -, à se réunir rapidement pour approuver ce gouvernement. Selon l’accord parrainé par l’ONU, la formation du gouvernement d’union doit en effet être ratifiée par ce Parlement.

Les Occidentaux ont poussé ces derniers mois à la formation d’un gouvernement d’union nationale, sous l’égide de l’ONU. Selon les Nations unies, ce nouveau gouvernement d’union pourra en effet demander de l’aide pour combattre l’État islamique, dont la présence se renforce dans le pays. Début janvier, l’organisation avait ainsi revendiqué l’attentat ayant tué 50 personnes à Zliten, à 170 km à l’est de la capitale libyenne, Tripoli.