CHAN 2016 : programme, favoris et outsiders

La joie des Maliens après leur qualification pour le CHAN 2016. © AFP

Du 16 janvier au 7 février, le Rwanda accueille la quatrième édition du Championnat d'Afrique des nations (CHAN). Un tournoi réservé aux footballeurs africains évoluant sur le continent. Qui va l'emporter ?

Gare aux pronostics ! Le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) réserve souvent des surprises, à l’instar du triomphe en 2009, lors de sa première édition, des Léopards de la RDC alors qu’ils n’étaient pas du tout attendus à ce stade de la compétition. Il est en de même du sacre de la Libye en 2014.

Mais l’imprévisibilité du CHAN ne fonctionne pas à tous les coups. Dès sa deuxième édition, en 2011, la Tunisie, favori du tournoi, avait confirmé sa suprématie sur le terrain.

Tunisie, favori du CHAN 2016

Au Rwanda, les Aigles de Carthage paraissent à nouveau les mieux placés pour remporter la quatrième édition du CHAN. La sélection a puisé son effectif dans trois clubs du pays, habitués aux compétitions de haut niveau sur le continent : l’Étoile du Sahel, l’Espérance de Tunis et le CS Sfaxien.

En bon outsider, le Rwanda, pays hôte, qui a battu récemment la RDC en match amical, croit également à ses chances de l’emporter. Sa sélection repose sur deux clubs du pays, le APR FC et le Police FC.

Côté congolais, malgré la victoire du TP Mazembe à la dernière Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF), l’équipe n’a retenu que trois joueurs du club de Lubumbashi. D’autant la plupart des champions d’Afrique ne sont pas des nationaux.

Programme des matches du premier tour

  •  16 janvier (groupe A)

Rwanda  – Côte d’Ivoire (15 heures locales)

Gabon – Maroc (18 heures)

  • 17 janvier (groupe B)

RDC – Éthiopie (15 heures)

Angola – Cameroun (18 heures)

  • 18 janvier (groupe C)

Tunisie – Guinée (15 heures)

Nigeria – Niger (18 heures)

  • 19 janvier (groupe D)

Zimbabwe – Zambie (15 heures)

Mali – Ouganda (18 heures)

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici