RDC : Patrice Lumumba en 5 citations

La statue de Patrice Lumumba devant l'échangeur de Limété à Kinshasa. © Gwenn Dubourthoumieu/J.A.

Il ne sera resté que quelques mois à la tête du gouvernement congolais. Assassiné le 17 janvier 1961, Patrice Lumumba est considéré comme le premier héros de la RDC indépendante. Panafricaniste convaincu et combattant de la liberté, ses mots résonnent encore sur le continent, cinquante-cinq après sa disparition.

Son discours prononcé le 30 juin 1960, au cours de la cérémonie solennelle de l’indépendance de l’ancien Congo-belge, est entré dans les annales de l’Histoire. Alors que le protocole ne l’avait pas prévu, Patrice Lumumba, le Premier ministre, prend la parole après le chef de l’État, Joseph Kasa-Vubu, et rappelle au roi des Belges, présent dans la salle, la longue lutte du peuple congolais pour accéder à sa souveraineté.

Un affront que Patrice Lumumba paiera de sa vie. Étiqueté communiste et anti-occidental, le héros de l’indépendance est arrêté, puis transféré dans le Katanga où il est assassiné le 17 janvier 1961. Cinquante-cinq ans plus tard, les circonstances de sa disparition n’ont toujours pas été élucidées. Voici 5 citations de ce panafricaniste convaincu et premier chef du gouvernement de l’histoire de la RDC.

Archives J.A.

Patrice Lumumba et le colonel Joseph-Désiré Mobutu. © Archives J.A.

Ghana Information/Archives J.A.

Le Congolais Patrice Lumumba et le Ghanéen Kwame Nkrumah, le 8 aout 1960, à Accra. © Ghana Information/Archives J.A.

Archives J.A.

Patrice Lumumba, premier chef du gouvernement de la RDC. © Archives J.A.

Archives J.A.

Patrice Lumumba, Premier ministre congolais. © Archives J.A.

Archives J.A.

Patrice Lumumba, premier chef du gouvernement de la RDC. © Archives J.A.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici