Burkina : Roch Marc Christian Kaboré investi président

Par Jeune Afrique avec AFP

Roch Marc Christian Kaboré, le 1er décembre 2015, à Ougadougou, au Burkina. © Theo Renaut/AP/SIPA

Roch Marc Christian Kaboré, le nouveau président élu du Burkina Faso a été investi mardi, mettant ainsi fin à la transition qui a suivi la chute en octobre 2014 de l'ex-président Blaise Compaoré.

À 58 ans, Roch Marc Christian Kaboré, ancien bras droit de Blaise Compaoré avant de passer dans l’opposition, prend la tête de ce pays, ce 29 décembre,  pour un mandat de cinq ans renouvelable une fois. « C’est le triomphe de l’alternance, de la démocratie et de la liberté» a salué Michel Kafando, le président de la transition.

Son élection, le 29 novembre au premier tour avec 53,46% des voix, avait été saluée par la communauté internationale. Roch Marc Christian Kaboré devient ainsi le troisième chef d’État civil sur les neuf qu’a connus ce pays d’Afrique de l’Ouest depuis son indépendance en 1960.

Conformément au calendrier, le parlement intérimaire et le gouvernement de transition ont rendu lundi leur démission.  Les chefs d’État de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal, et le président Alpha Condé de Guinée sont arrivés dès dimanche à Ouagadougou pour assister à  la cérémonie de prestation de serment et d’investiture organisée au Palais des Sports de Ouaga 2000. Plus de cinq mille officiels et partisans du nouveau régime étaient également attendus pour assister à cette cérémonie.