Nouvel accord de distribution pour Cartier à Abidjan

Cartier commercialise des bijoux, des montres, des lunettes et des portefeuilles. La société française est une filiale du groupe de luxe suisse Richemont. Ici, un stand de Cartier en 2012 durant le Queen's Cup, le célèbre tournoi britannique de polo. Cartier a signé récemment un nouvel accord de distribution en Côte d'Ivoire. © Jon Furniss/AP/SIPA

L'entreprise française du luxe a scellé un nouvel accord de distribution avec l’espace d’horlogerie et de joaillerie Yuxe d’Abidjan.

L’entreprise française du luxe Cartier a scellé mi-décembre un nouvel accord de distribution avec Yuxe, un espace d’horlogerie et de joaillerie ouvert dans la galerie marchande du Sofitel Ivoire d’Abidjan.

Les montres Cartier étaient déjà vendues dans la capital économique ivoirienne par le bijoutier A. Constant, qui y compte trois magasins et distribue également des marques telles que Rolex, Breguet, Chaumet ou Chopard.

Croissance

Cartier justifie ce nouvel accord par « le fort potentiel de croissance du secteur de l’horlogerie et de la joaillerie en Côte d’Ivoire », qui l’a poussé « à accroître ses canaux de distribution », a indiqué Alessandro Patti, directeur général Afrique de la marque de luxe française, en déplacement à Abidjan pour marquer l’événement.

Yuxe a été fondé par l’entrepreneuse ivoirienne Yamousso Thiam-Berthod, directrice générale adjointe de Focus IMC business Solution à Abidjan jusqu’en janvier 2013. Ce cabinet de conseil est basé à Dubaï et actif en Côte d’Ivoire.

La boutique Yuxe d’Abidjan commercialise également les marques IWC, Officine Panerai, Poiray et Piaget, toutes contrôlées par le groupe de luxe suisse Richemont, qui détient également la société Cartier.

Résultats

Richemont affichait un chiffre d’affaires de 10,4 milliards d’euros au terme de son exercice 2015 (en mars), en hausse de 1 %. Encore minoritaires dans les résultats du groupe, à 841 millions d’euros, les ventes du groupe au Moyen-Orient et en Afrique ont toutefois bondi de 13 % (705 millions d’euros un an plus tôt). Environ la moitié des ventes de Richemont sont assurées par Cartier.

Si Cartier dispose de distributeurs agréés dans la plupart des grandes capitales africaines, la maison de luxe française ne compte qu’une poignées de boutiques dédiées sur le continent, notamment à Rabat, à Casablanca et à Johannesburg.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici