Afrique du Sud : la Haute cour de Pretoria ordonne la libération sous caution d’Oscar Pistorius

Par Jeune Afrique avec AFP

Oscar Pistorius après sa condamnation à cinq ans de prison, le 21 octobre 2014. © Herman Verwey/AP/SIPA

La Haute cour de Pretoria a décidé mardi d'accorder une libération sous caution au champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius, récemment condamné en appel pour meurtre.

« [Oscar Pistorius] est libéré sous caution », a déclaré, le 8 décembre, le juge Audrey Ledwara à l’issue de l’audience à la Haute cour de Pretoria, précisant que la caution s’élève à 10 000 rands, soit quelque 631 euros.

Mais la libération sous caution du champion olympique sud-africain, condamné de meurtre en appel après requalification des faits, est assortie de plusieurs conditions, notamment l’assignation à résidence chez son oncle à Pretoria, avec autorisation de sortie entre 7 heures et midi dans un rayon de 20 kilomètres de la maison.

« Il n’y avait pas de risque que Pistorius s’échappe »

Oscar Pistorius sera également « soumis à un contrôle électronique doit remettre à la justice son passeport », a souligné le juge.

« Dans la mesure où il s’est présenté devant le tribunal, il a prouvé qu’il n’y avait pas de risque qu’il s’échappe », a expliqué le juge pour justifier sa décision, fixant la prochaine audience au 16 avril 2016.

Pistorius, en costume cravate noir et chemise blanche, a accueilli la décision du juge, debout, les mains croisés derrière son dos.

Le sextuple médaillé d’or âgé de 29 ans purge actuellement sa peine de 5 ans de prison en résidence surveillée dans la propriété de son oncle.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici