Le président chinois Xi Jinping entame une visite de cinq jours en Afrique

Par Jeune Afrique avec AFP

Robert Mugabe et le président chinois Xi Jinping en janvier 2014 à Beijing, en Chine. © AP

Le président chinois Xi Jinping démarre mardi au Zimbabwe une visite de cinq jours en Afrique. Il participera notamment au sixième forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) organisé vendredi et samedi à Johannesburg.

Le président chinois Xi Jinping commencera sa visite à Harare, la capitale zimbabwéenne, où il doit participer à un banquet officiel organisé par son homologue Robert Mugabe et visiter le mémorial des Héros à Harare qui rend hommage aux morts de la guerre d’indépendance du Zimbabwe qui s’est achevée en 1980.

Une visite principalement économique. « Des accords vont être signés, particulièrement dans les secteurs agricoles, du transport et des infrastructures », a affirmé Joey Bimha, secrétaire d’État auprès du ministère zimbabwéen des Affaires étrangères, dans une interview au Herald, le quotidien pro-gouvernemental. « De nombreux chefs d’entreprise chinois vont rencontrer des hommes d’affaires locaux et cela va conduire à davantage d’investissements chinois, à plus de coentreprises et plus de bénéfices économiques pour le Zimbabwe » a-t-il ajouté.

Entre la Chine et le Zimbabwe, « une amitié profonde et solide »

La Chine demeure le principal importateur de tabac zimbabwéen et comme dans de nombreux pays africains elle a investi dans les secteurs miniers, manufacturiers et dans des projets d’infrastructures. C’est elle qui a construit le Stade national d’Harare dans les années 1980 mais aussi le plus grand centre commercial du pays et des hôpitaux.

La Chine a également prêté de l’argent au Zimbabwe pour la construction de centrales électriques et de réseaux de distribution d’eau. « La Chine et le Zimbabwe, malgré la grande distance qui les sépare ont maintenu une amitié profonde et solide », a indiqué le président chinois cité par le Herald.

Après le Zimbabwe, Xi Jinping se rendra mercredi à Johannesburg où il rencontrera le président Jacob Zuma puis participera vendredi et samedi aux côtés des chefs d’État de tout le continent africain au sixième forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC).

Ce sommet se tient alors que les investissements chinois en Afrique ont chuté de 40% au premier semestre 2015, après une forte baisse de la demande en matières premières chez le géant asiatique.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici