[Infographie] – Bières et vins : l’empire Castel en Afrique

Usine des Brasseries BRACONGO (filiale du groupe BGI, filiale du Groupe Castel) dans le quartier de Kingabwa, à Kinshasa, en RDC. © Junior Didi Kannah pour J.A.

En complément de l'enquête exclusive sur le groupe Castel publiée dans le magazine "Jeune Afrique" cette semaine, découvrez une infographie sur les implantations et l'offre du groupe français en Afrique.

Dans sa nouvelle édition (n° 2864 du 29 novembre au 05 décembre 2015), Jeune Afrique propose une enquête exclusive sur le groupe Castel, géant français du vin et des bières, leader incontesté en Afrique francophone. Pour l’occasion, Pierre Castel, le patron de la deuxième multinationale française en Afrique, a accepté de répondre à nos questions.

Découvrez dans cette enquête, un éclairage inédit sur l’histoire de ce groupe et sur ses méthodes parfois musclées, ainsi que les dessous de son alliance avec le sud-africain SABMiller et ses perspectives de développement alors que son partenaire s’apprête à être absorbé par le  géant belgo-brésilien AB Inbev.

Infographie

En complément de cette enquête, Jeune Afrique présente une infographie sur les implantations de Castel en Afrique. Découvrez également comment Castel module son offre de bières en fonction du pays d’implantation.

Si Castel, Flag et « 33 » Export sont les trois bières panafricaines du groupe Castel, l’éventail de bières produites et distribuées par les filiales du groupe varie d’un pays à l’autre et, parallèlement, chaque filiale nationale développe des références nationales comme la Nkoyi en RDC.

Sur le segment des boissons gazeuses, en revanche, une recette unique est distribuée dans la plupart des pays, soit sous la marque Youki, soit sous la marque Top. La plupart des filiales sont également embouteilleurs de Coca-Cola.

Cliquez sur les pays en rouge pour afficher le nom de la filiale du groupe Castel, les marques et les volumes distribués, ainsi que le chiffre d’affaires généré.

Les taux de conversion utilisés suivant ont été utilisés, pour 1 euro : 1,05 dollar, 655,9 francs CFA, 22,3 birrs éthiopiens, 8,1 francs guinéens, 10,6 dirhams et 2,18 dinars tunisiens.