Goncourt 2015 : le prix échappe à l’Afrique

Couverture de "Boussole". © Actes Sud

Le jury du prix Goncourt 2015 a récompensé Mathias Enard pour son roman « Boussole ». Favori, il s'impose devant deux romans africains.

Le jury présidé par Bernard Pivot a tranché. Le prix Goncourt 2015 a été attribué, mardi 3 novembre, à Mathias Enard pour son roman Boussole (Actes Sud) qui interroge les relations entre l’Orient et l’Occident.

Donné favori, il s’est imposé devant deux romans africains : Ce pays qui te ressemble (Stock) de Tobie Nathan, dont l’intrique se passe en Égypte ; et Les prépondérants (Gallimard) de Hédi Kaddour (lauréat du Grand Prix de l’Académie française), une fresque historique qui plonge le lecteur en pleine période de l’entre-deux guerres dans un protectorat français du Maghreb. Avec Titus n’aimait pas Bérénice, Nathalie Azoulai faisait figure d’outsider dans un cru 2015 très africain.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici