RDC : quand Koffi Olomidé s’autoproclame « 13e apôtre »

Le chanteur congolais Koffi Olomidé. © Trace Africa

Pour le dernier album de sa riche carrière musicale, le chanteur congolais Koffi Olomidé se déclare le "13e apôtre" du Christ. Titre donné à cet opus de 39 chansons inédites, en vente depuis mardi sur le marché du disque.

Les initiés n’ont pas été surpris lorsque Koffi Olomidé, de son vrai nom Antoine Agbepa, a annoncé la date de la sortie de son dernier album : le 13 octobre à 13 heures 13. D’autant que l’opus lui-même a été baptisé « 13e apôtre » et que Koffi s’écrit désormais « Kofffi » – avec trois « f » donc – sur sa pochette.

La stratégie de com’ est bien rodée pour accompagner cet ensemble de 39 chansons inédites réparties dans quatre CD. Rien n’est laissé au hasard. Conférence de presse, banderoles, grandes affiches dans les rues de Kinshasa, premiers clips diffusés sur le compte YouTube dédié…

Trace Africa consacre même le mois d’octobre à Koffi Olomidé avec une série de tranches pour « retracer le parcours de cette légende » de la musique africaine moderne. Un documentaire de 26 minutes qui lui est consacré, sera diffusé le 21 octobre au soir sur « la chaîne musicale exclusivement consacrée à la culture et aux musiques africaines ».

« C’est du tchatcho. De la rumba »

Contacté par Jeune Afrique quelques jours avant la sortie du « 13e apôtre », Koffi Olomidé a tenu à préciser que cet album ne signe pas la fin de sa carrière musicale, comme certaines rumeurs le font croire sur les réseaux sociaux. « Mais je ne sortirai plus mes chansons inédites », a-t-il affirmé.

En attendant, savourez les 39 titres du 13e apôtre. « C’est du tchatcho. De la rumba », insiste le « Rambo » de la musique congolaise. Comme une envie de revanche sur l’afro-pop qui fait bouger ces dernières années le sud du Sahara.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici