Vidéo à la demande : Orange entre dans le capital d’Afrostream

Par Jeune Afrique avec AFP

Afrostream propose des vidéos à la demande. © DR

Le groupe de téléphonie Orange a annoncé lundi sa participation au financement d'Afrostream, plateforme payante de vidéo à la demande consacrée au cinéma "afro", un mois après son lancement, afin "d'accélérer son développement à l'international.

Le montant de la participation réalisée par Orange Digital Ventures, le fonds du groupe destiné au financement de start-up, n’a pas été communiqué. Mais les prises de participation du fonds d’Orange se situent généralement entre 500 000 et 3 millions d’euros.

« Cet investissement va nous permettre de nous nourrir de nos expertises respectives pour mieux adresser ce marché de la vidéo à la demande en plein développement, en particulier en Afrique », a déclaré Pierre Louette, directeur général adjoint d’Orange, cité dans un communiqué.

Le meilleur du contenu « afro »

Orange entend par exemple faciliter le développement de la plateforme « en mettant à disposition ses expertises en termes de réseaux, distribution et paiement », souligne le groupe.

« Grâce à cet investissement stratégique d’Orange, Afrostream réunit désormais le meilleur de l’internet mobile et le meilleur du contenu afro. Cette alliance inédite nous permettra de révolutionner l’industrie du divertissement et de viser tous les publics », ambitionne Tonjé Bakang, PDG d’Afrostream.

Catalogue

Fort d’un catalogue d’une centaine de films et d’une quinzaine de séries « inédites », Afrostream a lancé début septembre son service de SVOD au Sénégal, en Côte d’Ivoire, mais aussi en France, Belgique, Suisse, et Luxembourg, espérant attirer 50 000 abonnés pour être rentable dès la première année.

Afrostream a déjà séduit près de 3 000 abonnés et levé 220 000 euros. Passé par l’incubateur d’Orange Fab France, la jeune pousse a même intégré l’Y Combinator, l’un des accélérateurs de start-up les plus réputés de la Silicon Valley.

Déjà présent dans 15 pays en Afrique, « mais aussi dans des pays Européens ayant des diasporas importantes », Orange a fait du continent africain l’un des principaux leviers de croissance du groupe.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici