Maroc : le bénéfice semestriel de l’OCP explose

Par Jeune Afrique

L'OCP détient les plus grandes réserves de phosphates au monde. © Alexandre Dupeyron pour JA.

L'Office chérifien des phosphates (OCP) a enregistré des résultats financiers en très forte hausse au cours des six premiers mois de l'année, d'après un communiqué du groupe publié ce vendredi 18 septembre.

Après avoir notamment levé 1 milliard de dollars sur les marchés internationaux en avril sans difficulté, le bon début d’année 2015 de l’OCP se confirme.

Au premier semestre, le groupe – détenu à 95% par l’État marocain – a réalisé un chiffre d’affaires de 23,89 milliards de dirhams (environ 2,5 milliards de dollars), soit une progression de 23,4% en an. Cette performance a notamment été favorisée par un taux de change du dollar favorable et une augmentation de la production, sans plus de précision, indique le communiqué de presse du groupe.

Les autres ratios financiers ne sont pas en reste. L’OCP a dégagé un Ebitda de 8,6 milliards de dirhams, en hausse de 87% en un an. Quant au bénéficie net, il a bondi de 66%, à 3,99 milliards de dirhams.

Perspectives prometteuses 

Fort de ces résultats, l’OCP envisage la seconde partie de l’année avec sérénité.

« Nous sommes prudemment optimiste pour le second semestre étant donné que nous anticipons une augmentation de la demande brésilienne, alors que les importations de ce pays étaient en baisse sur les six premiers mois de l’année. En se basant sur notre visibilité actuelle, nous nous attendons à une croissance de notre chiffre d’affaires et de notre Ebitda. Notre stratégie s’oriente vers une hausse de notre production et une réduction de nos coût », a déclaré Mostapha Terrab, PDG de l’OCP.