Nestlé inaugure son usine en RD Congo

Par Jeune Afrique

L'usine de Nestlé en RD Congo a créé selon le groupe agroalimentaire suisse 60 emplois. © Nestlé

Après l'ouverture récente de son site angolais, Nestlé poursuit sa stratégie de développement en inaugurant une usine en RD Congo. L'objectif est de fournir une offre mieux adaptée aux goûts locaux

Nestlé poursuit sa politique de croissance en Afrique avec l’inauguration de sa première usine en République démocratique du Congo (RD Congo). Dans un communiqué publié ce jour (26 septembre), le groupe agroalimentaire suisse souligne avoir investi 15 millions de francs suisses (environ 12,4 millions d’euros) dans l’usine de Kinshasa. Le site, qui a ouvert l’année dernière et est désormais pleinement opérationnel, est une « usine de finition » pour les produits Maggi tels que les cubes de bouillon et les tablettes. L’objectif de Nestlé est de produire une offre mieux adaptée aux goûts locaux et aux besoins nutritionnels.

Les usines de finition ont une conception flexible qui les rend facilement adaptables à des utilisations différentes. Elles peuvent aussi bien servir à transformer des ingrédients qu’à emballer des produits. Nestlé estime pouvoir se rapprocher ainsi de ses consommateurs tout en optimisant l’utilisation de matières premières produites localement. Le site de Kinshasa a créé plus de 60 emplois directs et offre des opportunités d’affaires pour les fournisseurs de la région. Avec l’usine d’Angola, récemment ouverte, le site congolais s’inscrit dans le cadre d’un programme d’investissement triennal de 150 millions de francs suisses, lancé en 2010 et portant sur l’Afrique équatoriale.

Doublement de l’activité

« Nous avons connu une croissance remarquable en RD Congo depuis l’ouverture de nos centres de distribution premières et des bureaux de vente ici en 2009 », a déclaré Ian Donald, patron de Nestlé pour l’Afrique équatoriale, à la cérémonie d’ouverture à Kinshasa. Nestlé estime avoir investi environ 1,2 milliard de dollars en Afrique au cours des cinq dernières années pour renforcer ses capacités de production locales, élargir ses réseaux de distribution et développer plus de produits adaptés aux goûts et aux besoins locaux. Le groupe s’attend à doubler son activité sur le continent d’ici à 2020.

Lire sur le même sujet :

Nestlé poursuit sa conquête du continent
Côte d’Ivoire : Nestlé investit 13,5 milliards
Algérie : Nestlé ouvre une seconde usine

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici