Burundi : explosion d’une grenade à la veille de la présidentielle

Par Jeune Afrique avec AFP

La police essaye de disperser un rassemblement, Bujumbura. Juin 2015 © Gildas Ngingo/AP/SIPA

L'explosion d'une grenade ce lundi après-midi dans la ville de Bujumbura fait craindre de nouvelles violences, alors que le Burundi s'apprête à aller voter.

La grenade qui a été lancée sur une artère commerçante à une cinquantaine de mètres de la Place de l’Indépendance au coeur de la capitale burundaise a soufflé les vitres d’un véhicule en explosant, sans faire de victimes, à quelques heures de l’élection présidentielle.

« Nous avons vu des gens qui passaient dans une voiture, ils ont jeté un sachet et nous avons entendu une explosion, tout le monde s’est couché par terre », a expliqué à l’AFP une femme témoin de l’attentat.

Une élection jouée d’avance

Demain dès 6h du matin, les Burundais sont appelés à voter pour les élections présidentielles alors que la victoire est acquise d’avance pour le président sortant Pierre Nkurunziza. Celui-ci brigue un troisième mandat face à une opposition qui boycotte.

La candidature du président Nkurunziza pour un nouveau mandat a plongé le pays dans une grave crise politique et a fait plus de 80 morts à l’issue d’affrontements entre police et manifestants. A la veille du scrutin, les habitants de Bujumbura craignent une nouvelle montée des violences.