Beauté Congo – 1926-2015 : l’art congolais dévoilé par la Fondation Cartier

Exposition Beauté Congo - 1926-2015 - Vongo Kitoko © Fondation Cartier pour l'art contemporain

La Fondation Cartier pour l’art contemporain rend hommage à 90 ans d’art congolais à travers une exposition unique. L’occasion de revoir des œuvres d’art emblématiques de la République démocratique du Congo, à l’image de celles de Chéri Samba ou de JP Mika.

Des précurseurs des années 1920, Albert et Antoinette Lubaki, à la nouvelle génération d’artistes des années 2000, l’histoire artistique contemporaine congolaise, peu connue du grand public, regorge de talents. La Fondation Cartier pour l’art contemporain les met en lumière dans une exposition, Beauté Congo – 1926-2015 – Congo Kitoko, du 11 juillet au 15 novembre 2015, à Paris. La peinture est au cœur de l’exposition, mais André Magnin, son commissaire, n’a pas oublié pour autant de dévoiler au public la vitalité de la musique congolaise, de sa sculpture, de sa photographie ou encore de ses bandes dessinées.

Cette première mondiale présente notamment les œuvres du célèbre peintre kinois Chéri Samba, qui qualifie la scène artistique de son pays de « populaire », puisqu’elle s’adresse à tous, en faisant très souvent appel à la mémoire collective et à l’histoire locale. Les œuvres, qui évoquent tour à tour l’amour, la musique, ou encore les styles de vie congolais, s’affranchissent pour certaines des codes du réalisme. Les photographies quant à elles plongent autant les visiteurs dans la RDC des sixties que dans celle d’aujourd’hui, les auteurs proposant un regard unique sur ce pays d’Afrique centrale.

 

Beauté Congo – 1926-2015 – Congo Kitoko, du 11 juillet au 15 novembre 2015
Fondation Cartier pour l’art contemporain, 261 boulevard Raspail, 75014 Paris
L’exposition est ouverte tous les jours sauf le lundi, de 11h à 20h. Nocturne le mardi jusqu’à 22h.