Fermer

AfricaFrance se penche sur le financement des économies africaines

Par Jeune Afrique

Parmi les membres du comité de pilotage du cluster finances AfricaFrance figurent Gérard Mestrallet, PDG du géant français de l'énergie Engie, et le financier sénégalais Amadou Kane. © DR

L'association AfricaFrance veut impulser la création d'un réseau de financiers africains et français afin d'assurer le développement de nouveaux modes de financement en Afrique et accompagner les opérateurs du continent qui souhaitent développer leurs activités en Europe.

Les associations AfricaFrance et Paris Europlace ont lancé, le mardi 7  juillet à Paris, le « Cluster Finances AfricaFrance » qui vise à « constituer un large réseau d’acteurs bancaires et financiers, africains et français […] afin d’accompagner le développement de nouveaux modes de financement, de renforcer l’intégration des marchés financiers en Afrique, d’améliorer l’offre de capital humain et de contribuer à accompagner les acteurs financiers africains qui souhaitent développer leurs activités en France/Europe ».

Épargne longue

AfricaFinance, lancée en février 2015, s’inscrit dans le prolongement du rapport « Un partenariat pour l’avenir : 15 propositions pour une nouvelle dynamique économique entre l’Afrique et la France », rédigé par Hubert Védrine, Tidjane Thiam, Lionel Zinsou, Jean-Michel Sévérino et Hakim El Karoui et présenté en décembre 2013. Sans surprise, la mission confiée à ce réseau rejoint plusieurs recommandations de ce rapport, en particulier en ce qui concerne la mobilisation de l’épargne longue pour le financement des économies africaines, le développement des marchés de l’assurance et le renforcement des liens entre acteurs africains et français.

Parmi les premiers projets de ce cluster figurent la création d’un campus digital de la finance dédié à la formation et à l’éducation financière, la mise en place d’un incubateur de PME financières et la mise en place d’un observatoire du financement des entreprises.

Pilotage

Parmi les membres du comité de pilotage instauré pour superviser ces projets figurent Gérard Mestrallet, PDG d’Engie (ex-GDF Suez) et président de Paris Europlace, le financier Amadou Kane, ancien directeur Afrique de BNP Paribas et ex-ministre de l’Économie et des Finances du Sénégal, Said Ibrahimi, directeur général de Casablanca Finance City Authority, et Edoh Kossi Amenounve directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières basée à Abidjan.

Fin octobre un rapport sur la désintermédiation du financement des entreprises, que réalisent Casablanca Finance City et Paris Europlace dans le cadre du « cluster Finances AfricaFrance », devrait être présenté à Casablanca.