Justice : la CPI reporte le procès de Bosco Ntaganda au 2 septembre

Le Congolais Bosco Ntaganda. © AFP

La Cour pénale internationale a reporté vendredi l’ouverture du procès du Congolais Bosco Ntaganda au 2 septembre.

« La Chambre de première instance VI de la Cour pénale internationale (CPI) a reporté les déclarations liminaires dans l’affaire Ntaganda, initialement prévues du 7 au 9 juillet 2015, pour le 2 au 4 septembre 2015 », a annoncé la CPI dans un communiqué, vendredi 3 juillet.

En outre, la Chambre a décidé que la comparution du premier témoin dans l’affaire débuterait le 15 septembre, au lieu du 24 août.

Cette décision intervient alors que la défense de Bosco Ntaganda, accusé de treize chefs de crimes de guerre et de cinq chefs de crimes contre l’humanité, a déposé, le 29 juin, une requête en vue de l’ajournement de la procédure  « jusqu’à ce que les conditions nécessaires soient en place pour assurer un procès équitable ». La défense avait soulevé diverses questions qui l’empêchaient, selon elle, d’être prête pour débuter le procès.