Banque populaire acquiert 10 % de plus dans Atlantic Business International

Par - à Abidjan

Vue d'une agence de Banque Atlantique à Abidjan, en Côte d'Ivoire. © Nabil Zorkot pour J.A.

Le groupe marocain Banque populaire détient désormais 75 % du holding Atlantic Business International actif dans 7 pays d'Afrique de l'Ouest francophone. L'opération s'est conclue en toute discrétion à Casablanca, le 30 juin. Découvrez-en les détails.

Banque populaire s’est encore renforcé dans Atlantic Business International (ABI), son holding commun avec l’ivoirien Atlantic Financial Group (AFG, groupe Banque Atlantique). Selon nos informations, le groupe marocain qui avait racheté 15 % des parts de son partenaire ivoirien en octobre 2014 pour atteindre 65 %  du holding, vient d’acquérir une nouvelle participation estimée à 10 %. Coût de la transaction : 26 millions d’euros. Le closing de l’opération a été effectué le 30 juin à Casablanca.

« Le Président Bernard Koné Dossongui [patron d’Atlantic Financial Group] est en train de développer plusieurs projets au Cameroun notamment dans le cacao. Il a besoin de cash, donc il cède quelques parts, mais restera dans ABI », explique une source proche du dossier.

La nouvelle configuration de l’actionnariat de ABI est la suivante : 75 % détenus par Banque populaire, 20 % pour AFG, 2,5 % pour le fonds ouest-africain Cauris. Le reliquat (2,5 %) revient à un partenaire peu connu : le fonds Equador. L’Ivoirien Souleymane Diarrassouba reste directeur général d’Atlantic Business International. 

Résultats

En 2014, ABI a enregistré un total de bilan de l’ordre de 4,4 milliards de dollars (3,6 milliards d’euros), en progression de 31 % sur un an, pour un résultat net de 47,7 millions de dollars, en hausse de 59 %.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici