Yasmine Ajami : « Il existe aujourd’hui des clivages religieux au sein de la communauté libanaise en Côte d’Ivoire »

Yasmine Ajami, directrice d'une agence de communication en Côte d'Ivoire © Samar Media

Les Libanais d’Afrique sont devenus aujourd’hui, par leur nombre, leur attachement au pays d’accueil et à la terre d’origine, ainsi que par leur influence économique, une catégorie socio-économique significative dans les pays d’Afrique de l’Ouest. Avec notre partenaire Samar Media, nous vous proposons une série de témoignages de ces Libanais, installés au Sénégal et en Côte d’Ivoire.

Septième et dernier épisode de notre série sur les Libanais d’Afrique : le témoignage de Yasmine Ajami, directrice d’une agence de communication en Côte d’Ivoire.

Elle évoque ici l’évolution de la communauté libanaise depuis les années 1980. Pour elle, les émigrants d’aujourd’hui viennent en Afrique pour faire du business, attirés par l’image stéréotypée d’eldorado que reflète le pays.

Découvrez ci-dessous son témoignage :

 

Voir le site de notre partenaire Samar Media, le média citoyen arabe.