Fermer

L’Africa CEO Forum s’ouvre à Genève

Donald Kaberuka lors de l'ouverture du Africa CEO Forum © Bruno Levy/Theafricaceoforum2012

Plus de 300 chefs d'entreprises venus de près de 35 pays étaient présents à l'ouverture du premier Africa CEO Forum, à Genève. Un événement co-organisé par le Groupe Jeune Afrique.

La première édition du Africa CEO Forum s’est ouverte mardi matin à l’hôtel Intercontinental de Genève. En tout, 560 hommes et femmes d’affaires africains, dont plus de 300 chefs d’entreprises, vont débattre pendant deux jours des grands défis du capitalisme africain et de la contribution du secteur privé à une croissance durable. L’objectif est également d’offrir à tous les participants une plateforme de rencontres et d’échanges sur les meilleures pratiques de gestion.

Jeune Afrique en direct de Genève

Co-organisateur du Africa CEO Forum, le Groupe Jeune Afrique déploie un dispositif spécial pour couvrir au mieux l’événement. Six journalistes ont été dépêchés sur place, trois francophones et trois anglophones, pour rendre compte du forum en direct sur le réseau social Twitter (via le hashtag #africaceoforum) ainsi que sur les sites internet www.theafricareport.com et economie.jeuneafrique.com.

Ce premier « Davos » africain rassemble des PDG venus de près de 35 pays ainsi que des décideurs et investisseurs internationaux opérant au Royaume-Uni, en Chine, au Brésil, au Canada, aux Émirats Arabes Unis ou encore en France. Plusieurs grands noms du capitalisme africain sont présents, parmi lesquels Mo Ibrahim (fondateur de Celtel), Mark Cutifani (AngloGold Ashanti), Issad Rebrab (Cevital), Bob Collymore (Safaricom), Philippe Espitalier-Noël (Rogers), Thierry Tanoh (Ecobank), George Forrest, Paul Fokam (Afriland), Jean-Louis Billon (Sifca), Adewale Tinubu (Oando) ou encore Tewolde Gebremariam (Ethiopian Airlines).

Vitrine de l’Afrique entrepreneuriale

« Avec le Africa CEO Forum, nous avons l’objectif de proposer chaque année à l’opinion publique, africaine et internationale, une vitrine sur cette nouvelle Afrique entrepreneuriale, pour mettre en avant son rôle dans la création de richesse sur le continent mais aussi mettre en lumière les réussites d’entreprises dont certaines n’ont rien à envier à celles de leurs homologues des pays dits émergents », a souligné en ouverture du forum Amir Ben Yahmed, vice-président du Groupe Jeune Afrique, co-organisateur du forum avec la Banque africaine de développement et la société suisse Rainbow Unlimited.

Les deux journées du forum seront rythmées par quatre plénières sur les grands enjeux du capitalisme africain, tels que la poursuite de la croissance dans un contexte international difficile, la définition de politiques publiques pour le développement des entreprises africaines et la mise en place de stratégies pour les champions africains. La troisième plénière en particulier confrontera cinq grandes figures du monde de l’entreprise en Afrique. Neuf conférences thématiques complèteront ce programme intensif qui sera également marqué par la remise de plusieurs trophées dans la soirée du 20 novembre : PDG de l’année, entreprise de l’année, multinationale de l’année et Fonds d’investissement de l’année.

________

Par Frédéric Maury, envoyé spécial à Genève (@fredmaury)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici