Fermer

L’Egypte obtient un prêt de 4,8 milliards de dollars du FMI

Par Jeune Afrique

Mohamed Morsi et Christine Largarde lors de leur entretien en août dernier. © AFP

Sollicité en août, un prêt de 4,8 milliards de dollars vient d'être accordé par le Fonds monétaire international au gouvernement égyptien.

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé le 20 novembre avoir donné son accord pour un prêt de 4,8 milliards de dollars sur 22 mois à l’Egypte. Le Président Mohamed Morsi avait sollicité cet appui au mois d’août pour faire face à la détérioration de la situation économique de son pays.

Lire aussi :

La bourse du Caire encore convalescente
Moody’s confirme la note de l’Égypte à B2
L’Égypte espère obtenir 4,8 milliards de dollars du FMI

« Les autorités égyptiennes ont mis au point un programme national destiné à faciliter la reprise économique, à s’attaquer aux déficits budgétaires et à celui de la balance des paiements, à poser les bases d’une création d’emplois rapide et d’une croissance socialement équilibrée à moyen terme », a indiqué Andreas Bauer, chef de la mission du FMI en Egypte.

Réforme des subventions énergétiques

Selon lui, le gouvernement a prévu de réduire les gaspillages dans ses dépenses, en réformant les subventions énergétiques et en ciblant davantage sur les populations vulnérables. Autres mesures également au programme : la mise en place d’impôts progressifs et la création d’une TVA. Les revenus obtenus seront consacrés aux programmes sociaux et au financement d’infrastructures. L’accord du FMI intervient après l’approbation par l’Union européenne la semaine dernière d’un programme d’aide financière de 5 milliards d’euros à l’Egypte.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro