Éthiopie : la coalition au pouvoir fait (sans surprise) le plein aux législatives

Par Jeune Afrique avec AFP

Le Premier ministre éthiopien, Haile mariam Desalegn, pendant le sommet africain de Sharm el-Sheikh, le 10 juin 2015. © Khaled Desouki/AFP

Comme attendu, la coalition au pouvoir et ses alliés ont remporté les élections législatives du 24 mai avec une écrasante majorité.

Selon les résultats officiel proclamés lundi, le Front démocratique révolutionnaire des peuples éthiopiens (EPRDF), coalition qui dirige l’Éthiopie depuis 1991, remporte  les 500 circonscriptions dans lesquelles il présentait des candidats. Les 46 autres sièges se répartissent entre des formations alliées. Seul manque le résultat définitif de la circonscription de Bonga, où les chiffres provisoires semblent là aussi montrer une victoire du camp au pouvoir. L’opposition n’a donc remporté aucun siège et le Parlement devrait être entièrement acquis au pouvoir.

Premières élections depuis la mort de Meles Zenawi

Ces élections étaient les premières depuis la mort en 2012 de l’ancien Premier ministre, Meles Zenawi. Ce dernier avait incarné le pouvoir en Éthiopie depuis le renversement de Mengistu Haile Mariam, chef de la junte qui dirigea le pays durant la « terreur rouge », entre 1974 et 1991.

Si le président de la Commission électorale a qualifié les élections de « libres, équitables, pacifiques, crédibles et démocratiques », ce n’est pas du tout l’avis de la principale formation d’opposition. Semayawi [littéralement le « Parti bleu »] avait dénoncé fin mai « un déni de démocratie » après l’annonce de résultats provisoires montrant que l’EPRDF s’acheminait vers une victoire écrasante.

Même sentiment pour Taye Negussie, professeur de sociologie à l’Université d’Addis-Abeba. Ce dernier a qualifié ce résultat de « totalement attendu ». « Il n’y a pas de multipartisme en Éthiopie. C’est simplement une imitation », a-t-il précisé.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici