Tourisme : les 10 pays africains les plus compétitifs selon le WEF

Vue panoramique de la ville du Cap, en Afrique du Sud. © Oberhbe/Wikimedia Commons

Le World Economic Forum a publié la 5e édition de son rapport sur la compétitivité du secteur touristique à travers le monde. L'Afrique du Sud décroche la 1ère place sur le continent, suivie par les Seychelles et Maurice. Leader en Afrique du Nord, le Maroc se classe au 4e rang continental.

Dans une étude publiée le 6 mai et intitulée Travel & Tourism Competitiveness Report 2015, l’organisation internationale indépendante The Word Economic mesure la compétitivité dans le domaine du tourisme et du voyage de 141 économies à travers le monde, dont 37 situées sur le continent africain. 

Pour réaliser ce classement, Roberto Crotti et Tiffany Misrahi, les rédacteurs du rapport, se sont basés sur les statistiques fournies par les organisations multilatérales (Unesco, Nations unies, Banque mondiale…) et par des cabinets internationaux tels que Deloitte, ainsi que les données récoltées au cours de l’enquête annuelle réalisée par le World Economic Forum (World Economic Forum’s annual Executive Opinion Survey).

>>>> Lire aussi – Hôtellerie : le boom du tourisme d’affaires 

L’étude est organisée suivant quatre indices, eux-mêmes subdivisés en différentes catégories couvrant notamment la sécurité, la santé, l’ouverture internationale du pays, la compétitivité des prix, la qualité de l’environnement, la disponibilité et la qualité des infrastructures (aériennes, portuaires, touristiques), les ressources naturelles et culturelles, l’attractivité du milieu des affaires, etc.

Les pays sont classés en fonction de leur score moyen, dans l’ensemble de ces catégories. Les trois premières places du classement sont occupées par des pays européens : l’Espagne, la France et l’Allemagne.

Afrique subsaharienne

L’Afrique du Sud, qui occupe la 48e place au classement mondial, est le pays d’Afrique dont l’indice de compétitivité est le plus élevé (4,08), égal à celui de la Turquie, de la Russie et de la Pologne. La nation arc-en-ciel est suivie de près par les Seychelles qui occupent le 54e mondial avec un indice de 4,00 et par Maurice, positionné à la 70e place avec un indice de 3,90.

Globalement, les États d’Afrique subsaharienne sont davantage présents dans la seconde moitié du classement et sept des dix derniers pays étudiés par le WEF sont situés dans cette zone : Sierra Leone (132e), Burundi (135e), Burkina Faso (136e), Mauritanie (137e), Angola (139e), Guinée (140e) et Tchad (141e).

>>>> Lire aussi – Pour la Banque mondiale, l’Afrique peut rivaliser avec les plus grandes destinations mondiales

Si l’Afrique subsaharienne dispose d’un fort potentiel en termes de ressources naturelles et culturelles, le rapport révèle que la région doit encore répondre à d’importants défis – notamment en matière d’infrastructures, de santé et de salubrité – si elle veut voir le secteur du tourisme se développer pleinement.

Afrique du Nord

Le Maroc, qui occupe la 62e place du classement, est l’économie nord-africaine qui affiche l’indice de compétitivité le plus élevé (3,81). Il est également le quatrième pays le plus compétitif du continent. Le royaume a, en effet, su créer un environnement propice aux affaires et développer de solides infrastructures, explique l’étdue du WEF.

>>>> Maroc : une éclaircie touristique très localisée

Deux autres pays d’Afrique du Nord s’imposent dans le top 10 des pays d’Afrique les plus compétitifs : la Tunisie (7e pays le plus compétitif d’Afrique en matière de voyage et de tourisme ; 79e rang mondial ; indice : 3,54) et l’Égypte (8e pays d’Afrique ; 83e rang mondial ; indice : 3,49). Malgré les problèmes de sécurité et d’infrastructures auxquels ces deux pays sont confrontés, ils jouissent encore d’une grande attractivité touristique, selon le WEF.

L’Algérie (123e) et la Mauritanie (137e) – qui, selon le rapport, n’ont pas suffisamment exploité leurs capacités de voyage et de tourisme – arrivent, quant à elles, en queue de peloton dans cette région.

>>>> Lire aussi – Après l’attentat du Bardo, la Tunisie s’efforce de sauver son tourisme

Record : 1,14 milliards de touristes dans le monde en 2014

D’après le Travel & Tourism Competitiveness Report 2015, le secteur du voyage et du tourisme a poursuivi sa croissance malgré les difficultés auxquelles certains pays ont dû faire face (instabilité politique, menace terroriste, épidémies). Selon les chiffres cités dans le rapport du World Economic Forum, le nombre de touristes internationaux a augmenté de 51 millions entre 2013 et 2014 pour atteindre 1,14 milliard. Selon la même source, le secteur du tourisme et du voyage représente 9,5 % du PIB mondial et 5,4 % des exportations, soit près de 7 000 milliards de dollars.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici