Fermer

Ecobank ouvre ses portes en Guinée équatoriale

Par Jeune Afrique

Le siège de la banque, à Lomé. © M. Aveline/JA

Ecobank Guinée équatoriale a obtenu son agrément en tant qu'établissement de crédit, devenant ainsi la 33e filiale du groupe sur le continent africain.

Mise à jour  du 03/01/13 à 09h30CET : nom des banques en activité en Guinée Équatoriale.

Le goupe bancaire panafricain Ecobank, basé à Lomé, au Togo, vient d’annoncer que sa filiale en Guinée équatoriale était désormais opérationnelle. Dans un communiqué, Thierry Tanoh, le directeur général de la banque  s’est déclaré « très enthousiastes d’avoir obtenu des autorités de la Guinée équatoriale, l’autorisation de pouvoir opérer comme cinquième banque dans le pays et de contribuer au financement de l’économie du pays ». Afriland (via CCEI Bank), Société générale, BGFI Bank et Banco Nacional de Guinea Ecuatorial (Bange) opèrent déjà à Malabo. Attijariwafa Bank souhaite également s’y développer.

Seule banque présente dans toute la Cemac

Cette nouvelle implantation fait d’Ecobank la seule banque présente dans tous les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). La filiale équato-guinéenne d’Ecobank est basée dans le centre d’affaires de Malabo et est dirigée par Alfred Kasongo, précédemment directeur de la filiale de São Tomé et Príncipe.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro