Airtel Trace Music Star : la star Akon adoube Mayunga, un jeune prodige tanzanien

Écrit par Trésor Kibangula

Le jeune Tanzanien Mayunga lors de la finale de Airtel Trace Music Star. © Trace

Les chaînes musicales de Trace ont diffusé le 18 avril la finale d'Airtel Trace Music Star. Un concours étalé sur six mois à l'issue duquel le jury présidé par la star américaine Akon a sacré Mayunga, un jeune artiste tanzanien très prometteur.

C’est une nouvelle aventure qui commence pour Mayunga Andrew Nalimi. Après plus de six mois de compétition, le jeune Tanzanien de 21 ans a été sacré vainqueur du concours Airtel Music Star 2015 par un jury présidé par Akon, la star américaine d’origine sénégalaise.

>> Lire aussi : Quand Akon électrise l’Afrique

L’annonce discrète en a été faite fin mars à l’hôtel Enashipai Resort & Spa, au Kenya, et le grand public n’a donc découvert la nouvelle que samedi 18 avril lors de la diffusion de la finale sur les chaînes musicales de Trace. En attendant une dernière rediffusion programmée le 24 avril sur Trace Urban à 22 heures, retour en images sur le parcours du vainqueur.

 

>> Lire aussi : Trace TV lance une chaîne consacrée aux contenus afro-lusophones

Mayunga bientôt à New-York

La finale s’est jouée entre 13 talentueux artistes, représentant leurs pays respectifs : Kenya, Tanzanie, Ouganda, Zambie, Madagascar, Malawi, Nigeria, Ghana, Burkina Faso, Tchad, Congo-Brazzaville, RDC et Gabon. Ces derniers se sont distingués lors des sélections préliminaires organisées au niveau national.

Une pré-sélection sur serveur vocal qui propulse Airtel Trace Music Star au rang du "plus grand casting musical jamais organisé sur le continent africain".

Car, pour participer, les prétendants au titre d’Airtel Trace Music Star ont appelé un serveur vocal interactif depuis leur téléphone portable et enregistré une chanson pour avoir la chance de devenir la prochaine grande star de leur pays. Puis, Trace a sélectionné sur chaque territoire 5 finalistes qui se sont affrontés pour décrocher le titre national et accéder à la grande finale panafricaine au Kenya.

À en croire les organisateurs, 2,3 millions d’appels ont été réceptionnés, propulsant Airtel Trace Music Star au rang du "plus grand casting musical jamais organisé sur le continent africain".

Vainqueur du concours devant la Nigériane Jitey et la Congolaise (de Brazzaville) Baz, "[Mayunga] repart avec un contrat d’artiste chez Universal Music, une session de coaching et sa promotion pour un montant total de plus de 500 000 dollars", indique la Trace dans un communiqué. Le jeune Tanzanien est attendu dans quelques mois à New-York pour entamer l’enregistrement de son disque.

>> Résumé de la finale d’Airtel Trace Music Star en une minute <<