Côte d’Ivoire : Bernard Kieffer, à la recherche du frère perdu

Par Jeune Afrique

Les affiches de RSF rappellent que justice n'a pas encore été faite dans l'affaire de la dispariti © Issouf Sanogo/AFP

Dans le "Frère perdu", le frère de Guy-André Kieffer, disparu en Côte d'Ivoire en 2004, relate sa quête de vérité au coeur de la Françafrique.

Depuis la disparition de Guy-André, le 16 avril 2004 à Abidjan, son frère journaliste, Bernard Kieffer, a entrepris parallèlement aux enquêtes judiciaires en cours en France et en Côte d’Ivoire de faire toute la lumière sur cette très obscure affaire. Cette "quête de vérité et de justice", il la raconte dans un livre, Le Frère perdu.

L’affaire Guy-André Kieffer, enquête sur un crime d’État au coeur de la Françafrique, à paraître le 16 avril aux éditions La Découverte. Préfacé par Benoît Collombat, grand reporter à France Inter, l’ouvrage mêle un témoignage très personnel – paradoxalement, l’auteur n’a vraiment découvert son frère qu’après sa disparition – à une brassée de souvenirs et à une analyse très politique du contexte franco-ivoirien. C’est sans doute ce contexte qui, en dépit de l’élection de nouveaux présidents en France et en Côte d’Ivoire, s’oppose à la manifestation de la vérité.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici