Tunisie : la chaîne Nessma passe au vert

Par Jeune Afrique

Tarak Ben Ammar détient 46% du groupe audiovisuel Nessma © Rex/Sipa.

Longtemps déficitaire, la chaîne de télévision tunisienne Nessma a trouvé l'équilibre en 2014, avec un bénéfice de 900 000 euros.  Une première en cinq ans.

Propriété du publicitaire Nabil Karoui et du producteur de cinéma Tarak Ben Ammar, la chaîne tunisienne à vocation maghrébine Nessma aurait, selon une source proche de l’entreprise, réalisé environ 900 000 euros de bénéfices en 2014. C’est la première fois, depuis sa création il y a cinq ans, qu’elle n’est plus dans le rouge.

>>>> Lire aussi – Tunisie : Nessma réduit la voilure

Après avoir misé sur des blockbusters, elle privilégie les feuilletons turcs et les talk-shows. Son budget est ainsi passé de 19 millions d’euros au démarrage à 7 millions l’an dernier. L’excédent dégagé cette année devrait inciter Tarak Ben Ammar à développer son projet de chaîne à destination des téléspectateurs d’origine maghrébine résidant en France.

 

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici