Daniel Kablan Duncan : « La Côte d’Ivoire vise le top 50 du classement ‘Doing Business’ »

Daniel Kablan Duncan est le Premier ministre ivoirien depuis novembre 2012. © Eric Larrayadieu/Africa CEO Forum

Venu à l'Africa CEO Forum 2015 à la tête d'une importante délégation gouvernementale, le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a dévoilé l'objectif ambitieux poursuivi par la Côte d'Ivoire : gagner une centaine de places au classement "Doing Business" de la Banque mondiale en trois ans.

C’est à une « révolution » que les participants au panel sur le climat des affaires en Afrique ont appelé les États du continent, ce mardi 16 mars, durant la seconde journée de l’Africa CEO Forum 2015. Une révolution nécessaire, mais surtout réalisable, a expliqué Nika Gilauri. Dans une intervention vivement appréciée par le public du forum, l’ex-Premier ministre de la Géorgie (2009-2012) a dévoilé les clés de la progression spectaculaire de ce pays dans le classement « Doing Business » de la Banque mondiale, qui évalue le climat des affaires.

Entre 2004 et 2015, le pays d’Europe centrale est passé du 122e au 15e rang de ce classement. Un résultat obtenu grâce à des réformes vigoureuses, a expliqué Nika Gilauri, parmi lesquelles l’adoption du « One-stop shop government ».

« Il ne s’agit plus d’avoir un guichet unique pour la création d’entreprise et d’un autre pour tel permis ou telle autorisation, mais d’un guichet unique pour près de 300 services publics, de l’obtention d’un passeport à celle d’un contrat de mariage », a expliqué l’ancien chef du gouvernement géorgien.

Ambitions

Participant également à ce panel, Daniel Kablan Duncan, le Premier ministre ivoirien, a reconnu que la Côte d’Ivoire était encore « loin » de ce niveau et avait encore « un long chemin à faire ». Pour autant, a-t-il insisté, les progrès accomplis sont considérables. La Côte d’Ivoire a fait partie des dix pays ayant le plus amélioré la réglementation des affaires dans les éditions 2014 et 2015 du « Doing Business ». Le pays, qui occupait le 177e rang mondial en 2012 pointe désormais à la 147e place.

>>>>> Doing Business 2015 : l’Afrique bat le record des réformes

Une progression enviable mais qui reste bien en deçà des objectifs très ambitieux du pays. La Côte d’Ivoire entend figurer parmi les 50 premiers pays de ce classement d’ici à trois ans, a dévoilé Daniel Kablan Duncan, soit un bond de près de 100 places avant 2018. Pour ce faire, le Premier ministre ivoirien compte mener « 15 réformes centrales » afin d’améliorer drastiquement le climat des affaires dans le pays.

Un projet ambitieux, mais pas irréalisable à croire Nika Gilauri, qui a rappelé que la Géorgie est passé du 112e rang au 57e rang du classement « Doing Business » entre 2004 et 2007.

>>>>> Daniel Kablan Duncan : « La Côte d’Ivoire vous tend les bras »