LRA : Joseph Kony trahi par son ex-adjoint, Dominic Ongwen

Par Jeune Afrique

Dominic Ongwen a donné de précieuses informations aux forces spéciales américaines. © PETER DEJONG / POOL / AFP

Dominic Ongwen, l'ex-adjoint du leader de la LRA, Joseph Kony, s'est rendu au forces spéciales américaines avec des informations de première main sur son ancien mentor.

Le témoignage de Dominic Ongwen, l’ex-adjoint de Joseph Kony, est précieux pour ceux qui traquent le chef de l’Armée de libération du Seigneur (LRA) entre l’Ouganda et le Soudan du Sud.

Ongwen, qui, lors de sa reddition aux forces spéciales américaines, début janvier, portait sur le corps des marques récentes de violences, affirme avoir vu pour la dernière fois Kony, dont il s’est apparemment séparé à la suite d’un sérieux différend, en décembre 2014 à Kafia Kingi, au Soudan du Sud.

À l’en croire, la LRA continue de se financer grâce aux pillages et au trafic d’ivoire, en liaison avec les autorités de ce pays.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici