Fermer

Ryanair ouvrira deux bases au Maroc

Par Jeune Afrique

Le trafic de Ryanair au Maroc pourrait atteindre 2,5 millions de passagers par an. © DR

La compagnie aérienne à bas coûts Ryanair ouvrira au printemps ses premières bases hors d'Europe. Une à Marrakech, avec deux avions, et une autre à Fès, avec un avion. 

Ryanair change d’optique. Habituée des revirements, la compagnie aérienne low cost, qui avait annoncé en juin dernier l’annulation de 34 vols hebdomadaires à destination ou en provenance du Maroc, a décidé aujourd’hui d’ouvrir dans le royaume ses deux premières bases hors d’Europe. Selon une annonce faite mardi 15 janvier à l’AFP par le patron de l’entreprise irlandaise, les deux bases ouviront au printemps. « Nous ouvrons deux nouvelles bases au Maroc – Fès et Marrakech », a dit Michael O’Leary à l’occasion d’un passage à l’aéroport de Marseille-Provence, dans le sud de la France, un lieu où la compagnie irlandaise avait ouvert une base avant de la fermer pour des raisons fiscales.

Forte croissance

« Nous avons connu une forte croissance au Maroc ces 5 dernières années », a-t-il ajouté. Deux avions seront basés à Marrakech, qui desservira 22 routes dont sept nouvelles (Baden, Bergerac, Cuneo, Dole, Munich, Vatry et Tours). Un appareil sera basé à Fès, d’où seront desservies 15 destinations dont quatre nouvelles, toutes en France (Lille, Nantes, Nîmes et Saint-Etienne).

Ryanair a également annoncé que Essaouira et Rabat seront les 7e et 8e aéroports marocains desservis par la compagnie.

Ryanair souligne qu’il investit plus de 210 millions de dollars au Maroc et que son trafic y représentera jusqu’à 2,5 millions de passagers par an, soutenant un total de 2 500 emplois sur place.

(Avec AFP)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici