Fermer

Mouhamed Kébé, au nom de Dangote

Le Sénégalais a fondé le cabinet Géni & Kébé en 2008 en s'associant avec Gabriel Géni. © Idrissa Soumane

L'avocat Mouhamed Kébé représente le groupe nigérian dans un conflit foncier concernant sa cimenterie au Sénégal.

C’est une affaire à multiples rebondissements, et qui ne semble pas finir. Prévue ce mois-ci, l’ouverture de la cimenterie du nigérian Dangote Cement à Pout, à l’est de Dakar, est une nouvelle fois repoussée, la direction ayant reçu le 7 janvier une notification d’arrêt de travaux de la part du préfet de Thiès. La cause : une parcelle du terrain occupée par l’usine est revendiquée par les héritiers de l’ancien khalife général des mourides, Serigne Saliou Mbacké. D’abord déboutée en juillet 2012 par le tribunal de Thiès, la famille a fini par faire infirmer le jugement en appel, le 25 novembre. « Nous portons aujourd’hui l’affaire en cassation », précise l’avocat d’affaires sénégalais Mouhamed Kébé, associé du cabinet Géni & Kébé chargé du dossier.

Cliquez sur l'image.Diplômé de l’université Cheikh-Anta-Diop de Dakar, où il a obtenu une maîtrise de droit des affaires et un master 2 de droit bancaire, Mouhamed Kébé, 45 ans, s’est progressivement spécialisé dans les investissements anglo-saxons en Afrique francophone. Admis au barreau de Dakar en 1993, il intègre en tant qu’avocat salarié le cabinet de Gabriel Géni en 1996, avant d’ouvrir son propre bureau six ans plus tard. En 2006, « je me suis rendu à Londres pour un stage intensif au cabinet Charles Russel, avant de m’inscrire à l’université d’Essex [Royaume-Uni, NDLR] pour y obtenir un diplôme de troisième cycle en droit », raconte l’intéressé. Dans la foulée, le jeune avocat est admis au barreau d’Angleterre et du Pays de Galles.

Fusion

En 2008, son cabinet dakarois fusionne avec celui de Gabriel Géni. Si Géni & Kébé a toujours eu vocation à devenir une porte d’entrée des investissements directs étrangers anglosaxons et asiatiques, le cabinet sénégalais a étendu son expertise aux opérations de fusion-acquisition menées ces dernières années. En 2012, Géni & Kébé a ainsi été l’artisan de l’acquisition d’Afinis Communications par l’israélien SkyVision Global Networks, une opération pour laquelle il a été sacré Deal Maker Senegal 2012 par Finance Monthly, un magazine londonien spécialisé. La même année, Géni & Kébé a accompagné le sud-africain Engen Petroleum dans la cession de sa filiale bissau-guinéenne au sénégalais Elton.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro