Tunisie : génération électro, reportage au coeur d’une révolution musicale

Public des Dunes électroniques, en février 2015 à Nefta. © Ons Abid, pour J.A.

En Tunisie, quelques milliers de jeunes se sont rassemblés le week-end des 21 et 22 février pour le festival des Dunes électroniques, à Nefta, dans le désert, à une heure de route de Tozeur. Sous la pluie, dans la boue, dans le froid... "Jeune Afrique" y était pour un long reportage multimedia.

Ils sont des milliers à avoir bravé le froid, la pluie et la boue dans le désert tunisien en cette fin de mois de février pour assister à la chaotique deuxième édition du festival des Dunes électroniques. À une heure de route de Tozeur, sur le site du tournage des trois derniers épisodes de la saga Star Wars, un Woodstock tunisien a tenu en éveil une jeunesse prête à tout pour faire la fête.

Qu’ils soient venus de Sfax, Sousse, Gabès, Tunis ou Tozeur, les festivaliers partageaient leur passion pour la musique électro, leur souvenir de la révolution de 2011 et le besoin d’évacuer frustrations et déceptions.

Portrait d’une jeunesse désenchantée qui a fait de la techno et de la house une revendication.
(
Cliquez sur le lien ou la photo pour accéder au reportage en grand format)

De jeunes Tunisiens au festival des Dunes électroniques en 2015. © Ons Abid pour Jeune Afrique