Sawiris aurait-il des regrets ?

Par Jeune Afrique

Naguib Sawiris. © AFP

Naguib Sawiris n'est peut-être pas encore définitivement sorti des activités télécoms. Il hésiterait à racheter l'opérateur burundais U-Com.

Naguib Sawiris, le magnat égyptien des télécoms, a demandé à la société d’investissement Accelero Capital d’étudier le rachat par OTMT, sa compagnie cotée à la Bourse du Caire, de l’opérateur burundais U-Com. Leader sur son marché, celui-ci était l’un des actifs africains détenus par le groupe Orascom Telecom, vendu par Sawiris, en 2011, au russe Vimpelcom.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici