Abidjan aura sa première chocolaterie en mai

Par Jeune Afrique

CEMOI compe cinq chocolateries en France. © Cemoi.fr

Le groupe CEMOI prévoit de démarrer sa première chocolaterie en Côte d'Ivoire en mai prochain. Pour cette usine, installée à Abidjan, le chocolatier français a investi près de 6 millions d'euros.

Plus que quelques semaines seulement à attendre. En mai prochain, le groupe français CEMOI inaugurera sa première chocolaterie en Côte d’Ivoire. L’information a été confirmée à Jeune Afrique par Patrick Poirrier, PDG du chocolatier français, lors d’une réunion organisée en marge de la visite du ministre de l’Agriculture ivoirien au Salon international de l’agriculture de Paris.

L’usine, construite à Abidjan pour un coût de 6 millions d’euros, produira dans un premier temps de la poudre de cacao et de la pâte à tartiner pour le marché sous-régional. Avant dans un second temps de fabriquer du chocolat, une première en Côte d’Ivoire.

Vente

CEMOI, qui s’est installé dans le pays en 1996, entend vendre les produits fabriqués dans cette nouvelle usine dans les pays d’Afrique de l’Ouest et compte développer ses capacités de production ivoiriennes.

Le groupe familial français, qui dispose d’une capacité d’achat de 145 000 tonnes de cacao, est présent en Europe, en Afrique et aux États-Unis. Son chiffre d’affaires annuel est de 775 millions d’euros.

>>>> Lire aussi : La Côte d’Ivoire bientôt leader mondial de la transformation du cacao