Smartphones : Orange choisit Firefox en Afrique

Le système d'exploitation Firefox 2.0 a été conçu par la fondation firefox à but bon lucratif. © Orange

À l'occasion du congrès mondial de la téléphonie mobile de Barcelone (MWC 2015), l'opérateur Orange dévoile un smartphone Alcatel utilisant le système d'exploitation Firefox mis au point par Mozilla. L'offre, proposée à moins de 40 dollars, inclut 6 mois de communication et d'échanges de données.

D’ici 2017, le cabinet Deloitte estime que leur nombre doublera pour atteindre 350 millions. En Afrique et au Moyen Orient, leur adoption est en train de doper l’accès à Internet. Et de plus en plus, les smartphones font partie des « packages » proposés par les opérateurs télécoms sur le continent. Jusque là centrés sur des offres prépayées de crédits téléphoniques, les opérateurs évoluent et proposent de plus en plus de formules incluant, outre des minutes de communication, un volume d’échanges de données et un terminal.

Coup

A l’occasion du 10ème congrès mondial de la téléphonie mobile de Barcelone (Mobile World Congress) qui a débuté le 2 février, Orange espère frapper un grand coup en annonçant la commercialisation dans ses boutiques en Afrique et au Moyen Orient d’un nouveau smartphone fabriqué par Alcatel utilisant le système d’exploitation Mozilla. L’innovation réside essentiellement dans le prix du terminal, baptisé Klif, vendu moins de quarante dollars. Le téléphone 3G, capable d’accueillir une double carte sim, équipé d’un processeur dualcore de 1Ghz, d’un GPS et d’une caméra de 2,5 millions de pixels sera en outre proposé avec 6 mois de communication (60 minutes et 100 sms par mois) et d’échange de données (500 Mo par mois). Petit bémol, sa batterie de 1300 mAh (milliampère-heure) vous obligera à priori à recharger votre téléphone au moins une fois par jour.

Développeurs

Equipé pour répondre aux attentes du plus grand nombre, Klif sera vendu à un prix sensiblement inférieur aux précédentes offres. Le smartphone Alcatel Pixi 2 est par exemple vendu autour de 50 dollars en Afrique de l’Ouest. En misant sur un système d’exploitation (OS) Firefox 2.0 conçu par la fondation Mozilla (à but non lucratif), Orange a notamment cherché à baisser le coût de revient de l’appareil. Mais ce choix va permettre également aux millers de développeurs africains familiers du langage html de venir enrichir la version mise au point par Mozilla (html 5).

Dès son lancement, l’OS sera en outre disponible dans plusieurs langues vernaculaires comme le wolof ou le swahili. Depuis le lancement de son premier smartphone, en septembre 2013, Orange a vendu un million de téléphones intelligents en Afrique et au Moyen Orient. L’objectif 2015 n’a pas été révélé, mais nul doute qu’il est supérieur. Avec un taux d’équipement de 11% sur cette zone, le potentiel du marché reste encore très important compte tenu de l’implantation du groupe français. Au 31 décembre, ses 19 filiales dans cette zone totalisaient 97,5 millions de clients.