Fermer

Bourse : Eleni reçoit 5 millions de dollars

Par Jeune Afrique

Eleni prévoit de participer au lancement de plusieurs Bourses des matières premières à travers l'Afrique en 2013. © Pnud

Eleni, la société fondée par l'ancienne patronne du Ethiopia Commodity Exchange, a reçu 5 millions de dollars de financement en fonds propres de la part de la Société financière internationale et de Morgan Stanley.

Basé à Nairobi, Eleni vient d’annoncer que la banque d’investissement américaine Morgan Stanley et la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale, avaient accepté d’investir un total de 5 millions de dollars en fonds propres. Morgan Stanley devrait contribuer à hauteur de 2,5 millions de dollars, de même que la SFI. Il est également prévu qu’un troisième investisseur, le fonds de capital-investissement 8 Miles, lancé par le chanteur irlandais Bob Geldof, se joigne au tour de table dans les prochaines semaines. Le soutien de la Banque africaine de développement est également envisagé.

Lire aussi :

La bourse d’Addis-Abeba trace son sillon
Eleni Gabre-Madhin veut répliquer le modèle de la Bourse d’Addis-Abeba

Forte de son expérience de directrice du Ethiopian Commodity Exchange (ECX), Eleni Gabre-Madhin a récemment lancé Eleni avec Keith Thomas et Jawad Ali, cofondateurs du ECX. Cette société entend être le leader dans la conception, la construction et le soutien d’activités de Bourses d’échange des matières premières, et de tout l’écosystème qui les accompagne, à travers l’Afrique.

Potentiel

Citée dans un communiqué, Eleni Gabre-Madhin s’est félicitée de cet apport : « Je ne peux pas penser à un meilleur moment pour développer cette activité. L’Afrique est la dernière frontière du monde de l’agriculture, avec seulement un quart de son potentiel de rendement réalisé et 70% de ses terres agricoles encore inutilisés ».

Au-delà du financement initial, chaque projet de Bourse, nationale ou régionale, implique la formation d’un consortium d’investisseurs privés. Le modèle d’affaires de la société est également basé sur la réalisation de projets clés en main dans le cadre d’un partenariat public-privéEleni prévoit de lancer plusieurs projets de ce type en 2013.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro