Fermer

Afrique du Sud : Patrice Motsepe donne la moitié de sa fortune

Par Jeune Afrique

Patrice Motsepe est la huitième fortune africaine avec 2,65 milliards de dollars © AFP

Le milliardaire sud-africain Patrice Motsepe a annoncé qu'il allait donner la moitié de sa fortune à une fondation caritative, suivant l'appel de Bill Gates et Warren Buffett.

Le milliardaire sud-africain Patrice Motsepe, né en 1962 dans le célèbre township de Soweto, près de Johannesburg,  a annoncé qu’il allait donner la moitié de sa fortune à une fondation caritative. Il répond ainsi à l’appel « Giving Pledge », lancé par les deux milliardaires américains Bill Gates et Warren Buffett. Huitième fortune africaine avec 2,65 milliards de dollars, selon le magazine américain Forbes, Patrice Motsepe détient notamment African Rainbow Minerals (ARM) et d’autres investissements minoritaires dans des groupes sud-africains. Il fait partie des grands hommes d’affaires noirs qui ont profité de la politique dite d’empowerment menée pour réduire les inégalités nées durant l’apartheid.

Exploration minière

Premier associé noir du cabinet d’avocats Bowman Gilfillan dans les années 1990, il a fondé Future Mining en 1994, avant de lancer ARMGold en 1997. Il a réussi à percer dans les secteurs de niche de l’exploration minière. Cobalt, nickel, fer, cuivre, charbon : ses investissements sont importants en dehors de l’Afrique du Sud, même si le groupe ARM serait actuellement en train de se retirer de RD Congo.

Cet argent « va être utilisé pendant sa vie et après (…) afin d’améliorer le quotidien et les conditions de vie des Sud-africains pauvres, handicapés, chômeurs, les femmes, les jeunes et les ouvriers », a déclaré sa femme Precious, citée par l’AFP.

(Avec AFP)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici