Fermer

BRVM : Gabriel Fal nommé président du conseil d’administration

Par Jeune Afrique

Gabriel Fal a fondé en 1998 la première société de gestion agréée au Sénégal, CGF Bourse. DR ©

Le Sénégalais Gabriel Fal a été désigné président des conseils d'administration de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et du Dépositaire central - Banque de règlement (DC/BR), les deux structures centrales du marché financier régional de l'UEMOA.

Mise à jour du 31/01/13 à 17h27 : Ajout de précisions sur l’intérim de M. Sanogo et sur la stratégie de M. Fal à la tête de l’institution.

La place était vacante depuis le départ d’Amadou Kane, appelé à servir le Sénégal en tant que ministre de l’Économie et des Finances en avril 2012. Alors qu’il ne devait rester que deux mois au poste de président intérimaire, le Malien Mamadou Sanogo a occupé cette fonction pendant près de 10 mois. En cause, la fraude décelée en juillet qui retardait la clôture des comptes tant que son ampleur n’était pas exactement évaluée (et donc provisionnée) et, partant, l’organisation d’une nouvelle assemblée générale.

Les conseils d’administration de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et du Dépositaire central – Banque de règlement (DC/BR) ont finalement pu se réunir le 31 janvier au matin et se sont choisi un nouveau président en la personne de Gabriel Fal. Ce Sénégalais connaît bien la BRVM. Non seulement il a participé au démarrage de ses activités en tant que membre du Comité technique, mais il a aussi fondé, en 1998, la première société de gestion et d’intermédiation agréée au Sénégal, CGF Bourse, qui donna naissance en 2001 à une filiale baptisée CGF Gestion.

Lire aussi :

La stratégie de la BRVM en débat
Sénégal : CGF Bourse ouvre sa première agence commerciale

Banquier

Formé à l’École supérieure de commerce et d’administration des entreprises de Rouen et titulaire d’un MBA de l’Université McGill, au Canada, il a commencé sa carrière à la Chase Manhattan Bank, à New York. Mais c’est chez Citibank que Gabriel Fal a passé les moments les plus significatifs de sa carrière de banquier, de 1982 à 1994, date à laquelle il quitte ses fonctions de vice-président des financements structurés à Londres et de directeur régional « Corporate » pour l’Afrique.

Gabriel Fal siège dans plusieurs conseils d’administration et organisations. Il a notamment participé au Conseil présidentiel de l’investissement du Sénégal, à la Commission de supervision et de régulation des institutions de sécurité sociale (COSRISS) et au Comité d’investissement de la société de private equity Aureos Capital. En avril 2011, Gabriel Fal a remporté le « Cauri d’Or du meilleur manager de l’année », trophée décerné par le Mouvement des entreprises du Sénégal.

Feuille de route

Aujourd’hui, sa feuille de route est « assez claire ». Joint au téléphone, il explique vouloir « promouvoir la BRVM auprès des émetteurs, non seulement les États et les grandes entreprises, mais aussi les grosses PME, et des épargnants ». Peu confiant dans la capacité des banques à proposer des produits d’investissement boursier, il entend notamment « travailler sur un réseau de distribution des valeurs et communiquer auprès du grand public ». Un domaine dans lequel son expérience professionnelle pourrait s’avérer utile : depuis qu’il a ouvert une agence commerciale de CGF Bourse à Dakar, il a ouvert quelque 150 comptes par semaine : « il y a une réelle demande pour ces produits d’épargne », assure-t-il.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro